Monday, 23 July 2012

Une pensée à propos des piscines québécoises

C'est à nouveau l'été ici, il fait chaud, assez pour que je me mette de la crème solaire quand je sors. Bien sûr, j'ai en tête une piscine fraîche pour me baigner. Il y en a assez peu ici en Angleterre. J'ai lu sur le blogue de Cyberpresse que les Québécois sont particulièrement friands des piscines. Le ratio per capita est plus important au Québec qu'en Californie. Enfant, on a eu une piscine dès que j'avais cinq ans, creusée en plus. J'ai essayé de trouver des photos pour télécharger, mais je n'en ai pas. Pour moi l'été, c'est la piscine, plus qu'autre chose. Peut-être que c'est pour ça que j'aime moins l'été depuis que je suis adulte.

J'ai déjà blogué là dessus, dès 2008 en fait. J'y reviens parce que j'y pense, aussi parce que j'ai un lectorat plus important et je suis curieux de savoir ce qu'il en pense. Pour moi, et je ne crois être le seul, l'été au Québec, c'est surtout ça, l'odeur du chlore et l'eau, le soleil. Ma famille a été l'une des premières à avoir une piscine dans le quartier. Quand on l'a inaugurée, on avait soudainement plein d'amis. Ensuite c'était plus tranquille. Maintenant la piscine est ancienne, le chauffe-eau ne fonctionne même plus (sauf qu'on n'en a pas vraiment besoin), mais je m'y rebaignerais bien.

5 comments:

Anonymous said...

Pardon, il fonctionne très bien!

Guillaume said...

Il ne fonctionnait pas les dernières fois que je me suis baigné dans la piscine familiale, mais ça fait des années.

Cynthia said...

J'ai certainement été la dernière au monde à avoir une piscine ... en 2007 et j'ai quitté le Québec en 2008! En plus il n'y avait pas de chauffe-eau et l'eau atteignait rarement les 75°F

Loulou said...

Pas de chauffe-eau. Euh! En fait oui, mais il est très haut et nous ne pouvons le contrôler. Depuis plusieurs jours, je mets mon maillot en m'levant(quand j'étais p'tite on disait costume de bain) et je saute dans la piscine à la moindre occasion. J'ai même de la difficulté à en sortir tellement il fait chaud. Y'a pas mieux pour complètement se rafraîchir et puis, on s'disait justement, qu'une fois bien remplie (on ne la vide pas complètement l'hiver) on est presque environnementalement friendly puisque ça évite les douches constantes. Vraiment, je nous trouve privilégiés de pouvoir en bénéficier ainsi.

Je vous offre une vue de notre petit oasis dans mon blogue.

Guillaume said...

@Cynthia-C'est tard dans une vie québécoise. Moi la piscine me manque beaucoup ici.
@Loulou-Oui, j'ai vu/lu. Content de t'inspirer. On est très chanceux au Québec: on a de vraies saisons.