Saturday, 22 January 2022

Bookmarks: lost and found

I blogged recently about bookmarks, the ones I patiently gathered every time I went to the local bookshop (or another not local ones) and were mysteriously nowhere to be found. Well, they are still nowhere to be found, but I discovered new ones, Or rather, I found new ones I had forgotten I had: I just needed to check in my last unread purchases from the bookshop. Of course, there was a new bookmark in each one of them. So that solved my problem and the shortage. Still, the mystery of the lost ones remain. And the ordeal reminds me that I must find one specific place to store them.

L'escoufle sur la branche

J'ai déjà blogué sur un  milan royal (ou un escoufle), que les Anglais appellent "red kite", qui utilise les branches d'un sapin (ou est-ce une épinette?) comme perchoir, à quelques mètres derrière la maison. Et bien il a changé d'arbre, ou alors c'est un autre. Toujours est-il qu'un escoufle se trouve parfois sur la branche d'un arbre juste derrièrenotre jardin. J'ai pris cette photo il y a quelques jours, je la trouve pas mal.

Friday, 21 January 2022

Of books, bookshops and the pandemic

I found this meme online recently (I wish I knew where this picture was taken) and it made me laugh a lot. I also think that, for a meme, it's actually pretty smart and spot on. Our daily life has been changed a lot since the pandemic. A lot of what we took for granted turned out inaccessible and some things that we thought ridiculously far-fetched and at best improbable are now not only plausible, but even common. It changed us a lot. Thankfully, we still have bookshops, even if they have been struggling.

Ne dites pas "c'est nice"

J'ai trouvé ce meme il y a quelques jours et j'ai voulu le partager ici. Je ne sais pas pour vous, et cest peut-être mon vieux fond bleu qui parle, mais je déteste la plupart des anglicismes, le franglais encore plus, surtout quand un mot anglais est utilisé à toutes les sauces. "C'est nice", je le trouve particulièrement débile. Enfin bref, je partage donc.

Thursday, 20 January 2022

"My Housekeeping Style"

Sometimes, I find silly things online, stupid memes that make me laugh. This is one of them. It's funny because it's true. At least it's true when it comes to me. I'm not the only culprit in this household, but I must confess, it can be a mess around here. As for a lot of my minor flaws (venial sins?), I blame my years at uni for my messy housekeeping style. You cannot have a focused mind if you waste your time and energy tidying the house. But yes, "there appears to have been a struggle" is spot on.

Pâtes aux champignons Stroganoff(?)

Des fois, je suis le premier à m'étonner de moi même. Ma femme ces temps-ci fait beaucoup de recettes de Gousto. Ca a vraiment amélioré la qualité de nos repas. Je ne sais pas si on mange plus santé, mais on mange mieux. Enfin bref, elle a récemment fait des pâtes aux champignons Stroganoff, comme dans boeuf Stroganoff. Les champignons remplaçant le boeuf. Pendant des années, je veux dire des décennies, j'ai détesté les champignons. Mais depuis Gousto, mon aversion semble avoir été sinon anéantie, du moins mise sous contrôle. Avec de la crème et des herbes pour les rehausser, ben c'est vraiment délicieux.

Wednesday, 19 January 2022

The Lava Game

Wolfie has a new game he plays when he's outside, generally walking back from school: the Lava Game. Basically, he does as if every crack in the ground or pavement, any patch of asphalt is red hot lava. As if there was a volcano nearby and it was erupting. I don't know where he got that from, maybe one of the videos he watched, but in any case, now we must avoid lava when we walk outside. It's actually quite fun, when you are not in a hurry.

Question existentielle (375)

 Pour ma première question existentielle de l'année, j'ai décidé de choisir un sujet vraiment très important:

-Comment enlever en toute sécurité un cil dans l'oeil?

C'est très sérieux.

Tuesday, 18 January 2022

Foggy Days

I took this picture last Sunday, in the morning. It's not a great one, but it shows that it was a foggy day, the second one in a row. Sadly, the fog disappeared after around midday. But today, there is yellow alter of fog on BBC Weather for our region. Starting yesterday at 7:00PM (I didn't see any fog then) and ending today at midday. I love foggy days, although it is a pain to travel in it, even if it is to go from home to the local school (or back). But I just love the atmosphere of a foggy day. So I'm happy we are having a few of them these days.

Un chocolat chaud, avec le sourire

Ma femme s'est acheté une machine à café avec l'argent que lui ont donné mes parents pour sa fête. Cette machine peut aussi faire des chocolats chauds. Je lui ai également acheté en cadeau à Noël des trucs pour faire des motifs avec du cacao saupoudré sur la tasse. Quand petit loup a vu ça, il a voulu boire sa tasse de chocolat chaud avec un motif dessus. C'est ce que ça a donné. Pas mal, pour une première fois. Ce qui est bien, c'est que la machine à café sert maintenant deux membres de cette famille.

Monday, 17 January 2022

Blue Monday (so-called)

Once again this year, it is Blue Monday. Which I don't believe into, to be honest. Anyway, the third Monday of January is meant to be the most depressing of the year. It sort of makes sense, January being particularly gloomy and Monday being, well Monday. But for my taste, every Monday is Blue Monday, especially in January. And I will make a confession here: if I had to choose a personal Blue Monday, it would be at some point in July (I hate summer heat). Be that as it may, even in gloomy January and accepting, for argument's sake, that Blue Monday is a real thing, it could be worse: I don't hate the job I have (a few years ago, that was a different matter)and the current pandemic means that I don't have to commute. Working days generally go pretty fast, thankfully. And you, do you feel bluesy on Blue Monday? If so, how do you cope with it?

L'hymne de Montréal

Il paraît qu'il y a, ou qu'il y aura (au moment où ce billet sera publié, une tempête de neige au Québec. Ici, j'attends encore la première bordée de neige. Mais enfin bref, c'est un moment comme un autre pour partager la chanson de Robert Charlebois une fois de plus. C'est l'hymne montréalais et c'est encofe plus beau pour l'expatrié que je suis. Je reviendrai à Montréal, même si ce ne sera pas dans un Boeing, qui ne sont plus bleu de mer. Mais je reviendrai pour l'hiver.

Sunday, 16 January 2022

First coffee

No, no, I haven't changed my mind. I still hate, hate, hate coffee. But yesterday was a special day all the same for the one coffee lover in this household: my wife. She tried for the very first time the coffee machine she bought with the oney my parents had given as a present. She did a simple latte, nothing too fancy or elaborate, but she did it like a pro. I guess I will have to learn to be a barista too, so I can prepare coffee for her. As long as I don't have to drink it.

Matin de brouillard

Petite surprise hier matin: nous avons eu du brouillard. Pas rien que de la brume, du brouillard en bonne et due forme. La photo ne lui rend pas justice. En Angleterre, c'est plus rare que l'on pourrait croire. Mais c'est ce que le pays fait de meilleur en matière de température. Malheureusement, le brouillard s'est dissipé aux alentours de midi et nous avons eu une journée grise comme il y en a tant ces jours-ci. J'aurais voulu marcher dans le brouillard, c'est plaisant parce que plein d'atmosphère. On se reprendra.

Saturday, 15 January 2022

The Fates: Greek Mythology's Most Powerful Deities

One of my favourite YouTube channels, Storied, which was formerly Monstrum, has come up with a new series, Fate&Fabled, about, well... Fables and myths. They started with a bang, with a great, comprehensive summary of the Greek's Moirai, aka the Fates. Maybe the mos mysterious figures of Greek Mythology. I'm inviting you to watch it now. It's about ten minutes, so it won't take much of your time. And it's worth every second of it.

Tarte aux framboises

Petit billet food porn pour votre fin de semaine qui commence: mes parents ont fait une tarte aux framboises et mon père m'a envoyé cette photo. Je n'ai pas grand-chose d'autre à dire, sauf que c'est l'un des bienfaits des congélateurs: on peut garder les fruits en réserve longtemps. Sinon, je vais sans doute me mettre à la cuisine aujourd'hui, mais ce sera du gâteau. Je n'ai que très rarement fait des tartes,il faudra m'y mettre.

Friday, 14 January 2022

£0.50 for a spy thriller

This is what I'm reading at the moment: Counterspy by Matthew Dunn. Subtitled: A Spycatcher Novella, so I understand it's part of a series. Written by a former MI6 officer, so if nothing else it must be somewhat authentic. So far so good, in any case. It is fairly entertaining and a pretty easy read. I bought it a couple of weeks ago in a small charity second-hand bookshop. When I end up in a bookshop, however small, I ought to buy at least one book. I play it by ear and just buy something on a whim. So I bought this one, which cost me 50p. In my price range and, when it is so cheap, it is very unlikely to disappoint.

L'histoire du spaghetti tunisien

Surprise, surprise, quelqu'un a commenté sur un billet datant de 2013, portant sur... le spaghetti tunisien. Il vient de Germain Bonneau (que je salue) qui raconte l'histoire du met en détails. Je reproduis le commentaire ici. Et, inspiré par lui, j'ai fait un spaghetti tunisien hier, au grand plaisir de ma femme et de mon fils. Enfin, voici le commentaire:

Cher expat! Le fameux spaghetti tunisien continue sa longue et fructueuse carrière. L'écrivaine québécoise (originaire de Chicoutimi, tout comme moi) en parlait encore il y a quelques jours dans une entrevue. Maintenant, je vous révèle la véritable histoire de ce plat tellement convivial!
Fin 1976, ma compagne du temps, Geneviève Tremblay et moi-même avons créé le café-restaurant La Bougresse, dont la renommée s'est répandue d'un océan à l'autre (merci à Joël Le Bigot!) J'y suis resté pendant 8 ans, alors que Geneviève poursuivait l'aventure (bien différente) avec de nouveau associés.

Au début, nous avions une courte carte sur laquelle figurait le fameux spaghetti tunisien. La recette nous avait été refilée par un ami, le bijoutier Pierre Laroche, qui avait vécu un certain temps en Tunisie. Nous avons adopté et adapté la recette qui a connu le succès qu'on connaît!
L’un des avantages du spaghetti tunisien est que le plat se mange aussi bien chaud qu’à la température de la pièce… En pique-nique avec un bon rosé frais, ça fait fureur. Évidemment, il faut aimer l’ail et la sauce harissa, qu’on peut doser au goût des convives…

Pour la petite histoire, sachez que le principe de La Bougresse était le suivant : «Ne pas servir ce qu'on servait ailleurs, offrir ce qu'aucun autre restaurant de la région n'offrait.» Le principe valait aussi pour le vin; à l'époque où l’on trouvait dans tous les restos les Pisse-Dru, Mouton-Cadet et autre Liebfraumilch, c'était un tour de force pour lequel nous pouvions compter sur les suggestions du conseiller en vins (était-ce Jean Aubry?) du Salon des vins de la SAQ.

La Bougresse a été rachetée par des hommes d’affaires en 1986. Le restaurant a changé de propriétaire et de nom en 2010.

Geneviève cuisine toujours. Quant à moi, après une carrière d’archiviste, je suis devenu producteur de films documentaires.

J’espère que cette histoire vous a plu!

Thursday, 13 January 2022

My kingdom for a bookmark!

Something strange happened recently. I mean very strange. I was looking for a bookmark to put on a book I intend to start (duh!), while my other bookmarks are already in use. Yes, I read many books at the same time. But I could not find a single bookmark available. All my favourite ones were already in use, and the many, many I got from bookshops (the local one and others) were, well, nowhere to be found. As if they had just vanished. So I was I knew of socks disappearing, but not that. In the end, I found an old, worned out one between two books, so my problem was sold, but the mystery remains. Where have all the bookmarks gone?

Jouets de bois

Lors du premier Noël de petit loup au Québec, mes parents lui avaient donné (entre autres cadeaux) des jouets artisanaux de bois, fait par le fils d'un artiste qui avait sculpté de la même manière les jouets de mes frères et moi. Wolfie avait beaucoup aimé, surtout cette... barre, avec des petits bonhommes, avec un visage qui sourit, un visage qui pleure, tous ayant une "cabane"de couleur différente, agencée à la couleur des cheveux de chacun. Comme c'était lourd, nous ne l'avons pas expatrié en Angleterre avec nous. Mais c'est devenu par la suite un jouet vraiment familial: Wolfie a rejoué avec lors de notre séjour d'après, puis j'ai appris que son petit cousin aime aussi les petits bonhommes de bois. Je ne sais pas qui est l'artisan, mais si je trouve son site en ligne (s'il en a un), je le partagerai ici.