Wednesday, 30 October 2013

Chronique d'un mort alité

Ce calembour n'est pas de moi mais de Sol et Gobelet. Je l'aime bien et ça me décrit bien maintenant: je suis rentré du travail plus tôt car je suis malade. Misère. J'aurais dû rester chez moi ce matin. Mais bon, j'ai passé la moitié de l'après-midi au lit. Je me sens un peu mieux maintenant, mais je me demande si je ne devrais pas rester ici demain. L'horreur, l'horreur.

2 comments:

Loulou said...

Un peu de Chicoutimi pour te remettre ou bedon pour te réchauffer. Enfin je le souhaite. Certains citoyens, de cette ville qui t’a vu grandir, ce sont rassemblés, ont fait signer une pétition, afin de faire changer une réglementation absurde et obsolète qui perdure encore dans trop de municipalité, y compris Montréal; les propriétaires sont tenus de payer les ouvrages qui touchent leur connexion aux tuyaux et égouts de la ville devant chez eux sous la rue. Certains ont la chance d’avoir cette connexion tout près de leur terrain mais pour d’autres elle est située de l’autre côté de la rue, ce qui augmente considérablement les coûts. Plusieurs d’entre-deux ont vues leurs économies diminuer comme peau de chagrin. Le maire a d’abord sorti la cassette, mais à mon grand étonnement, il a finalement admis qu’il s’agissait d’une injustice à laquelle il fallait remédier. Pendant ce temps, à Montréal…

Guillaume said...

Oui, merci ça m'a fait une bonne nouvelle.